Plus de 600 manifestants arrêtés au Sri Lanka pour avoir enfreint le couvre-feu : rapport

Over 600 Protestors Arrested In Sri Lanka For Violating Curfew: Report

Crise économique au Sri Lanka: le Sri Lanka avait déclaré une 36-heure de couvre-feu plus tôt.

Colombo:

Sri Lanka arrêté dimanche pour 300 manifestants violant le couvre-feu dans la province de l’Ouest imposé de 18 heures du samedi à 6 heures du matin le lundi.

La police a déclaré que 664 individus ont été arrêtés dans la Province de l’Ouest entre 04.00 h hier soir et 6. h aujourd’hui, a rapporté Colombo Gazette.

Avant la manifestation prévue dimanche, la nation insulaire avait déclaré un couvre-feu de 22 heures alors que le pays était confronté à une grave crise de l’électricité et à une inflation croissante.

La nation insulaire de 22 millions de personnes ont du mal à faire face aux coupures de courant jusqu’à 19 heures par jour alors que le gouvernement se démène pour obtenir des devises étrangères pour payer importations de carburant.

Un couvre-feu à l’échelle de l’île a été déclaré avant une manifestation de style « printemps arabe », a rapporté Colombo Gazette.

Le printemps arabe était une série de manifestations anti-gouvernementales, de soulèvements et de rébellions armées qui se sont propagées dans une grande partie du monde arabe au début des 2010. La nation insulaire est confrontée à une crise économique sans précédent. L’économie du Sri Lanka est en chute libre depuis la pandémie de COVID-19 en raison de l’effondrement du secteur du tourisme.

Le gouvernement sri-lankais a également imposé une coupure nationale des médias sociaux après minuit le dimanche 3 avril, selon un observatoire Internet.

Quelque deux douzaines de réseaux sociaux les plateformes médiatiques ont été affectées, notamment Facebook, Twitter, WhatsApp, YouTube, Snapchat, TikTok et Instagram.

Répondant à l’interdiction des médias sociaux, Namal Rajapaksa, ministre sri-lankais de la jeunesse and Sports a déclaré que de telles interdictions sont inutiles en raison de la disponibilité des VPN (réseau privé virtuel).

« Je ne tolérerai jamais le blocage des médias sociaux. La disponibilité du VPN, juste comme je l’utilise maintenant, rend de telles interdictions complètement inutiles. J’exhorte les autorités à réfléchir plus progressivement et à reconsidérer cette décision », a tweeté Namal Rajapaksa.

Le Sri Lanka est actuellement confronté à une pénurie de devises qui a conduit à une alimentation, carburant, p pénurie de carburant et de gaz et a demandé l’aide de pays amis pour une assistance économique.

Sri Lanka connaît au moins 10 coupures de courant quotidiennes d’une heure. La monnaie du Sri Lanka a également été dévaluée de près de SLR 90 par rapport au dollar américain depuis le 8 mars.

Roger Maldot
Roger Maldothttps://www.sunupresse.net
Gestionnaire / Journaliste de Sunupresse.net

Subscribe

spot_imgspot_img

More like this
Related

David Mercier : le DGS, pièce maitresse de la collectivité

Le métier de DGS ou Directeur Général des Services...

Voyagez en jet utilisant du biocarburant par Sabry Pascal Dabou

En matière de moyen de transport, il n’y a...

Nouveauté 2022 : les applications de gestion sportive débarquent !

Aujourd’hui, on ne peut plus échapper à la technologie....

Présidentielle : Emmanuel Macron et Marine Le Pen, tous les deux ont des propositions sur le pouvoir d’achat

Depuis l’entame de la campagne présidentielle 2022, Marine Le...