Quelles sont les températures maximales et minimales acceptées au travail ?

Pour ceux qui travaillent en entreprise, l’exposition à la chaleur et au froid peut avoir des impacts sur la santé. En effet, mis à part les maladies, le changement de température peut aussi perturber la concentration des employés. Or, dans une entreprise, moins de concentration est toujours synonyme de baisse de productivité. Il est donc primordial de veiller à ce que les salariés soient dans le confort total au sein de l’entreprise. Existe-t-il des températures maximales et minimales acceptées au travail ? On vous explique tout ce qu’il y a à savoir sur ce sujet dans cet article.

Les impacts d’une exposition à la chaleur et au froid dans le lieu de travail ?

L’exposition aux fortes chaleurs peut présenter un risque pour la santé des travailleurs. En effet, mis à part le coup de chaleur, ils risquent également la déshydratation. Il faut noter que dans certains cas, la chaleur peut aggraver des pathologies préexistantes (maladie respiratoire, diabète…). Et d’après les professionnels de la santé, les effets que peut avoir une exposition à la chaleur sont les suivants : œdème, fièvre, céphalées, rougeurs ou encore vésicules. Les choses peuvent encore s’empirer si l‘employeur ne prend pas de précaution. En effet, les travailleurs peuvent être victimes de spasmes ou de crampes, de syncope de chaleur, de déshydratation… En somme, il est primordial de veiller à ce que la température à laquelle on s’expose incite à travailler, et non l’inverse. D’après ciamt, il est aussi déconseillé de travailler dans le froid. Apparemment, le froid peut avoir des répercussions sur la qualité du travail. Dans certains cas, il peut même provoquer des accidents. En général, le plus grave est l’hypothermie. En effet, le travailleur ne pourra plus réguler sa température interne et peut se trouver dans le coma, avoir des troubles de la conscience. Et dans le pire des cas, mourir. Maintenant, la question est de savoir quelles sont les températures minimales et maximales au travail. On en parle dans le paragraphe qui suit.

Les températures maximales et minimales acceptées au travail

température maximale au travail
Crédits : Pixabay

Pour que les employés puissent travailler dans le confort total, il est important de veiller à ce que les températures ne soient pas élevées ni trop basses. Au sein d’une entreprise, la température minimale dépend des activités. Pour une charge de travail très lourde, la température critique est de 10°C contre 12°C pour une charge de travail lourde, 18°C pour une charge de travail légère… Quand on enregistre ces températures basses, il est important de prendre des mesures. À commencer par la réduction de la charge de travail. Il faut aussi limiter la durée d’exposition au froid, proposer des boissons chaudes aux employés et prévoir une tenue supplémentaire. En ce qui concerne la température maximale, cela dépend de l’endroit dans lequel se trouve l’employé. Dans les bureaux par exemple, il faut que la température soit comprise entre 20 à 22°C, entre 16 à 18°C pour ceux qui travaillent dans les ateliers (ceux qui travaillent debout), et entre 14 à 16°C pour ceux qui font de la manutention manuelle.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Subscribe

spot_imgspot_img

More like this
Related

Roblox : la révolution du gaming !

Roblox est un jeu en ligne qui a révolutionné...

Robux Roblox : c’est quoi ? Comment ça marche ?

Les amateurs de jeux vidéo savent très bien ce...

4 conseils pour un weekend réussi entre amis !

Au bout de cinq jours d’affilé de travail en...