Michel Bouquet : le comédien est parti à l’âge de 96 ans

Un célèbre comédien qui a consacré sa vie à l’art du cinéma et de la scène, Michel Bouquet est mort à l’âge de 96 ans ce mercredi 13 avril à la fin de la matinée. A remarquer, le comédien n’a plus remonté sur scène depuis plus de vingt ans.

Michel Bouquet est un apprenti pâtissier qui est devenu un comédien incontournable dans le monde du septième art. Ainsi, il a affirmé en 2019 : « Je n’ai pas eu de préférence car les deux choses sont très différentes mais elles ont la même valeur ».

La carrière de ce comédien avait débuté en 1944 avec une pièce théâtrale, Le Tartuffe, et cette carrière s’est terminée en 2017 avec la même pièce. Au cours de sa carrière, il a joué dans environ 80 pièces de théâtre.

Parcours de Michel Bouquet

Le début de son parcours

Le comédien Michel Bouquet est né en 1925. Lors de sa jeunesse, le comédien se destine à la pâtisserie. Mais quelque temps après, un « force mystérieuse » a poussé le célèbre comédien à frapper à la porte de Maurice Escande, un grand professeur de théâtre. Cet homme-là a appris toute chose à lui (Michel Bouquet), a-t-il raconté en 2016 dans Le Monde.

Lors de son entrée au Conservatoire, Michel Bouquet a rencontré Gérard Philippe et est devenu l’un des acteurs les plus en vogue. 

Michel Bouquet a participé au Festival d’Avignon en 1947 où il s’est entendu avec les maîtres du moment tels que Jean Vilar, Claude Régy et Roger Planchon.

Michel Bouquet et le cinéma

Ce comédien a laissé une trace dans le monde du cinéma. En effet, il apparaît des près de 70 films au cinéma et plus de 50 téléfilms, notamment sous la direction de François Truffaut, Jacques Deray, José Giovanni, Henri Verneuil, Yves Boisset, André Cayatte et Alain Corneau. 

Ainsi, Michel Bouquet est parmi les acteurs fétiches de Claude Chabrol dans La Femme infidèle ainsi que dans Poulet au vinaigre.

L’acteur Michel Bouquet a été souvent employé dans des rôles de notaire, de banquier ou de policier. Après tout, il avait été excellent dans les personnages troubles. Ce comédien est un visage familier des polars ou films politiques des années 1970. De plus, il a aussi prêté sa voix à plusieurs documentaires tel que le fameux Nuit et Brouillard d’Alain Resnais en 1956.

Michel Bouquet a un talent de comédien

Son bon timing comique

En fait, ce comédien est apprécié par plusieurs réalisateurs grâce à son talent incomparable. Il est doté d’un bon timing comique. Pour cela, il a déjà joué un rôle de gangster empoté dans Papa les p’tits bateaux de Nelly Kaplan en 1971. 

En outre, Michel Bouquet a aussi joué dans les extravagances de Michel Audiard dans Bons Baisers.

Dans Le jouet de Francis Veber, il interprète Pierre Rambal-Cochet, un impitoyable milliardaire qui fait de Pierre Richard le jouet de son fils.

Une mentalité extraordinaire

Au cours de son apogée, le comédien Michel Bouquet n’hésite pas à glisser hors des sentiers battus et à confier son destin à des jeunes réalisateurs. En effet, le réalisateur Pierre Zucca engage le célèbre comédien pour Vincent mit l’âme dans un pré en 1975.

Avec Luntz, Michel Bouquet a tenu deux de ses meilleurs rôles dans Le dernier Saut en 1970 et l’Humeur vagabonde en 1972.

Crédits : Pexels

Michel Bouquet a changé de registre

Vers les années 1990 et 200, on le voit changer de registre. Au cours de ces années, il se régale avec Les Côtelettes de Bertrand Blier en 1997 au théâtre et en 2003 au cinéma. Par la suite, il émeut dans Le Promeneur du Champ de Mars en 2005. Ce projet de Robert Guédiguian permet au comédien Michel Bouquet de décrocher le César du meilleur acteur en 2006.

A 80 ans, Bouquet offre une leçon de comédie en faisant revivre l’ancien président François Mitterrand sans maquillage ou artifice de langage.

Michel Bouque a obtenu plusieurs récompenses

Ce comédien d’origine française a marqué l’histoire du septième art grâce à sa personnalité et sa compétence étonnante. L’attitude de Michel Bouquet lui rend un géant de la scène. 

Quelques récompenses dans le monde du cinéma

Il est un acteur hors du commun. Un comédien prolifique, souvent énigmatique et excellent en personnage trouble, il a reçu de nombreuses récompenses.

Pour cela, il a reçu deux fois le César du meilleur acteur avec le film d’Anne Fontaine « Comment j’ai tué mon père » en 2002 et avec « Le promeneur du Champs-de-Mars » de Robert Guédiguian en 2006

Quelques récompenses dans le monde du théâtre

Bouquet a aussi marqué l’histoire du théâtre en décrochant deux fois le Molière du meilleur comédien en 2005 pour « Le roi se meurt ». Dans cette pièce, le célèbre comédien a joué avec son épouse Juliette Carré qui incarne la reine Marguerite.

En outre, il a aussi laissé une trace sur le théâtre de l’après-guerre. En effet, il avait fait connaître en France l’œuvre d’Harold Pinter et avait mis au service de grands textes classiques et contemporains.

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Subscribe

spot_imgspot_img

More like this
Related

Thomas Roux : 5 lieux incontournables à découvrir à Limoges

En Nouvelle-Aquitaine, il existe un petit coin de paradis...

Comment réussir le choix de sa trottinette électrique ?

La trottinette électrique est sans doute l’outil de déplacement...

Comment augmenter sa présence en ligne grâce à Twitter ?

Le réseau social Twitter est un canal de communication...

En France, que devient sa mutuelle salariée après une démission ?

Parmi les questions que se posent souvent les salariés,...