David Mercier : le DGS, pièce maitresse de la collectivité

Le métier de DGS ou Directeur Général des Services est aujourd’hui au cœur des réformes. Considéré comme étant un métier complexe, le Directeur Général des Services est non seulement un rôle, c’est également une posture et un positionnement. Et les enjeux de ce métier demandent une exploration fine. Selon David Mercier DGS, le métier de DGS fait appel à de nombreuses compétences. Et si on se réfère aux missions qu’il doit accomplir, on peut dire que c’est la pièce maitresse de la collectivité. Pour en savoir davantage sur le sujet, on vous invite à lire cet article.

Le DGS : une pièce maitresse de la collectivité selon David Mercier DGS

Avant tout, il est important de préciser que le Directeur Général des Services doit agir à plusieurs échelles. Comparé à un hélicoptère, il doit parfois se trouver en altitude et dès fois sur terrain. Ce qui demande énormément d’agilité relationnelle et intellectuelle. Le Directeur Général des Services doit également jouer le rôle de coordonnateur. En effet, c’est lui qui se charge de faire le lien entre la politique et la technique, entre les DGS communaux ainsi que les services intercommunaux. Après, c’est aussi un coproducteur puisqu’il prend part à l’établissement des politiques publiques et doit superviser leur production. Le DGS est un véritable manager, un négociateur, un animateur… En somme, il doit à tout moment s’adapter à la situation et jouer le rôle qui lui a été confié. Comme l’a énoncé David Mercier DGS ci-haut, le métier de Directeur général des services implique de nombreuses compétences. En effet, dans l’accomplissement de ses missions, le DGS sera amené à accompagner le changement, à monter des plans de formation, à établir des stratégies, à faire des évaluations, etc. Pour exercer le métier de DGS, n’hésitez pas à visiter Doyoubuzz dans lequel David Mercier affiche fièrement son parcours.

Le métier de Directeur Général des Services : tout ce qu’il faut savoir

directeur général des services
Crédits : Pixabay

Avant tout, il est important de ne pas confondre Directeur Général des Services et Secrétaire de mairie. Ce sont deux postes totalement différents. Pour ceux qui envisagent d’exercer le métier, il faut au minimum un Bac + 3 ou un Bac + 5. En ce qui concerne le recrutement, il faut passer par un concours. Mais dès fois, on peut aussi passer par un recrutement direct. Selon la taille de l’organisme dans lequel il travaille, le Directeur Général des Services peut gagner un salaire compris entre 2 000 et 6 000 euros. Un métier bien payé, à condition de remplir les 10 commandements du DGS : Accomplir les objectifs des élus – Concilier les attentes des citoyens – Faire des économies de fonctionnement – Veiller au moral des troupes – Rassurer aux grandes manœuvres – Répondre aux impondérables – Manager la guerre des chefs – Dompter les diversités – Développer des relations et enfin, soigner son image. Avec toutes les missions qu’il doit accomplir, on peut dire sans hésiter que le Directeur Général des Services est la pièce maitresse de la collectivité.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Subscribe

spot_imgspot_img

More like this
Related

En France, que devient sa mutuelle salariée après une démission ?

Parmi les questions que se posent souvent les salariés,...

Voyagez en jet utilisant du biocarburant par Sabry Pascal Dabou

En matière de moyen de transport, il n’y a...

Nouveauté 2022 : les applications de gestion sportive débarquent !

Aujourd’hui, on ne peut plus échapper à la technologie....

Présidentielle : Emmanuel Macron et Marine Le Pen, tous les deux ont des propositions sur le pouvoir d’achat

Depuis l’entame de la campagne présidentielle 2022, Marine Le...